Questo sito utilizza cookie tecnici e di terze parti per migliorare la navigazione degli utenti e per raccogliere informazioni sull’uso del sito stesso. Per i dettagli o per disattivare i cookie consulta la nostra cookie policy. Chiudendo questo banner, scorrendo questa pagina o cliccando qualunque link del sito acconsenti all’uso dei cookie.

Carlo e Paola del bio agriturismo il cerreto

IL CERRETO: OÙ TRAVAIL ET TOURISME
SONT EN HARMONIE AVEC LA VIE

Entretien avec Paula et Charles Boni Brivio  propriétaires de l'exploitation agricole "Il Cerreto" recueilli  par Germana Urbani pour la publication mensuel "Biolcalenda" - n ° 10/2004 -de l'association culturelle "La Biolca"

"Nous avons fait tout le possible pour-que tout hôte   de Cerreto puisse  percevoir tout de suite d’être en harmonie avec son environnement: la nature. Nous avons rénové les bâtiments suivant les principes de la construction écologique,choisie le  mobilier et des accessoires pour faciliter un sommeil confortable, bercé par le chant des grenouilles et des grillons. "
Et cet ainsi. Sur la colline où il s’étend "Il Cerreto", avec ses couleurs douces et naturelles , vous n’écoutez que  le murmure du vent. Les légers rideaux en coton de couleur blanche, se balancent   doucement  à la fenêtre blanche de la chambre  en invitant les sens pour se laisser bercer dans un monde qui semble être suspendu ou accroché au ciel.
Le Bio Agrotourisme Il Cerreto, dans la localité de  Montegemoli dans la province de Pise, apparaît comme un bijou isolé  dans les collines, une terrasse donnant sur Volterra, à seulement 15 minutes en voiture.

Ici, dans la haute Maremma Toscane Carlo, Paola et leurs 5 enfants ont réinventé leur vie en laissant la chaotique  Milan.
Lui, reconnu  conseiller financier, elle, biologiste à l'hôpital, ils ont décidé un jour d'ouvrir un nouveau chapitre. "Nous avons eu une conversion spirituelle." Charles résume ainsi ce choix. «La vie à Milan était insupportable, les  journées frénétiques  me pesaient de  plus en plus ,et plus le temps passait, moins je croyais dans mon travail. J'ai également été rédacteur en chef d'un mensuel appelé Terzomillennio, semblable à la revue Nexus, et plus je creusai dans les  sujets plus j’étais insatisfait."
«Comme une mère - continue Paola -. j'avais de la peine a supporter  l'idée que mes enfants grandissent dans une ville qui n’était pas du tout  adapte aux enfants , sans espaces verts. En plus moi, j'ai grandi pratiquement a la campagne , et quand Charles m'a  proposer de déménager   ici J'ai accepté avec plaisir en pensant  que ce serait bien de  les faire grandir au milieu de la  nature. Nous sommes partis quand  le troisième avait tout juste  12 jours. "

Mais quelle était la raison qui a déclenché votre changement?
"Pendant les dernières  temps  à Milan je  me demandais ce que moi  je étais en train de faire  en faveur de  la vie. Cette question m'a changé. Maintenant, je pense que chacun devrait i réfléchir  parce que  il est essentiel que tout le monde fasse quelque chose d'important en faveur de  la vie la  où il est,quelle que soit sa profession, à condition qu'il  soutienne la vie comme une valeur absolue. Si l'on se  rend compte qu'aujourd'hui  le système que nous  domine n'est pas  en faveur de la vie on ne peut que chercher la façon de changer les choses. " Maintenant, nous sommes ici depuis six ans, nous gérons un agrotourisme  biologique et une grande ferme.

Quels sont les avantages de cette méthode?
Il sont trois principalement : l'absence totale de résidus indésirables dans le sol et dans les plantes, le coût des préparations est  très réduit, compte tenu de la forte dilution de la substance de base et la
commodité opérationnelle.
Une méthode de traitement que doit  aussi être évalué   en termes d'énergie alimentaire, même si  malheureusement, actuellement n'est pas possible de mesurer l'énergie contenue dans un produit.
Il est certain que un produit obtenu par une méthode basée sur la force vital de la nature, en  rapport  avec les saisons n'est pas comparable à celui qui vient après un long voyage de continents lointains, où l'agriculture intensive est pratiquée. Les gens devraient se  poser des questions  sur ces choses  en essayant de choisir ce que nous mangeons en considérant pas  seulement le prix.
Cette nouvelle méthode de culture a aussi de nombreux aspects éducatifs et moraux, tels que le respect de l'environnement, un mode de vie sain et le respect de toutes les manifestations de la vie.

Une vie saine que tout visiteur de La ferme Cerreto peut facilement apprécier, grâce à beaucoup de choix faits avec une grande attention, comme j'ai pu constater  moi-même.
«Bien sûr - Paola continue - depuis le debut des travaux nous avions un seul objectif: celui de  créer un environnement sain. La structure de il  Cerreto a la base  la tour antique de 1700, autour de laquelle ont été construits a de différents moments   deux groupes de maisons coloniales.  A disposition des hôtes , il y a un total de 7 appartements, des quels deux ont deux chambres,  trois appartements ont trois chambres et deux  à quatre chambres.

Cinq appartements se trouvent  dans la maison principale, tandis que deux autres, récemment rénovés, sont  situés dans un bâtiment qui était autrefois une école de campagne. Les chambres,
Les chambres, récemment rénovées d’après les  critères de la construction écologique, sont situés dans un bâtiment du dix-neuvième siècle, au cœur de la ferme, dans lequel se trouvent  aussi  le restaurant, un salon avec TV et un autre où  sont organisés des  cours et des  conférences. Les meubles et les lits sont faits avec du  bois traité uniquement avec des peintures naturelles. Pour être sûr que dans les appartements et les chambres de Bio agrotourisme "Il Cerreto" les clients peuvent se sentir vraiment à l'aise ,il a  également été réalisé une étude sur les champs géomagnétiques des bâtiments. De cette façon, le mobilier a été organisée dans la meilleure position pour assurer  au  maximum le  bien-être des hôtes.
Le but de toute la restructuration et la restauration était précisément de créer un environnement vraiment sain et naturel.
Une autre chose que a notre avis  intéressante  c'est le fait  que environ le  60% de l'énergie nécessaire pour satisfaire les besoins de ''il Cerreto" est produite par des panneaux solaires.
Cependant notre carte de visite est le restaurant biologique biodynamique qui offre également une cuisine végétarienne basé principalement dans les produits de l' exploitation agricole  bio agro touristique.

Et puis il y a la piscine, mais ce n'est  pas vraiment  une piscine, elle ressemble à un grand fossé  entre les fleurs.
"Oui, il était nécessaire de construire une piscine parce que nous sommes au milieu de la campagne et assez loin de la mer - à environ 35 km -, mais nous ne voulions pas la habituelle construction en béton. Nous avons trouvé le projet qu'il a fait pour nous après une  longe recherche  et  cet été il  disponible  pour les hôtes  un bio-étang d'environ 100 mètres carrés harmonieusement inséré au milieu de la  la nature. Il s'agit d'un écosystème de vie  intégré dans la flore et la faune. L'eau se régénérer naturellement comme s'il s'agissait  l'eau d'une rivière. Les  différentes  plantes aquatiques autour de  la zone de baignade,  purifient  et filtrent l'eau qui se déplace lentement dans un petit lac  de régénération  couvert de roseaux. Ici roches, sable et filtre à zéolite filtrent encore l'eau , puis à travers la pompe est rapporté à un ruisseau où elle est oxygéné   travers différents sauts et des chutes dans la piscine. Grâce à ce cycle  les produits chimiques  ou anti-algues ne  sont pas nécessaires  de cette façon, pendant l'été, l'eau a une vitalité et un parfum très spécial. "

Spécial  et particulièrement précieux comme  vos produits.
«Il s'agit d'une exploitation agricole orienté a a la culture de céréale et légumineuses cultivées en rotation. Nous avons toute la ligne de céréales:.. Kamut, de blé dur et tendre, avoine et l'épeautre Parmi les légumineuses, pois chiches, lentilles, pois, haricots, ainsi que de la luzerne et des fève. Cette année  nous avons recueilli 2000 quintaux de céréales,et 250 quintaux de  légumineuses. Ce sont des données objectives qui démontrent la validité de cette méthode. Nous avons aussi un jardin potager où nous cultivons des produits pour le restaurant, nous produisons  également  de l'huile d'olive, du miel, des légumes, sauces aux légumes, confitures, jus de fruits. Aussi quelque  fromage  de facile élaboration   puisque nous avons beau troupeau  de chèvres.
Depuis quelque temps, nous avons aussi des machines pour le nettoyage et l'emballage des céréales et des légumineuses. La machine  nettoie, sélectionne puis met en sachets  les produits. Le tout se fait  ici dans un environnement protégé. Pour les autres produits, comme les pâtes, nous nous adressons  plutôt a des ateliers  bio a qui nous fournissons la matière première pour la transformation.

Avez-vous des nouveaux projets pour l'avenir?
Paola sourit et me dit que, en plus de  s’occuper des enfants , la ferme et le reste, dans les trois dernières années, elle a fréquenté l'université ,et obtenu l’année dernière   la  spécialité en sciences et techniques  des plantes médicinales «Après une année d’être  ici, me  sentant un peu seule j'ai senti  le besoin d'avoir un espace pour moi  et je me suis inscrite à l'université. Aujourd'hui, je fais des essais pour voir les plantes que nous pouvons cultiver  , je ai expérimente  avec les  herbes aromatiques  y compris le safran sur lequel  J'ai fait ma thèse.
C 'est un produit ayant des propriétés  qui est cultivé depuis l'Antiquité dans la Volterra et San Gimignano. L'avenir de la exploitation serai  également celui-là  : cultiver des plantes médicinales saines, parce que peu de gens savent que 85% des herbes sur le marché proviennent de pays étrangers où ils sont encore admis des pesticides que nous n'utilisons pas depuis des années et préparer  des petits  paquets d'herbes aromatiques qui  se marient bien avec les légumineuses et autres produits. Une activité a moi, un peu plus qu'un passe-temps. "

Je laisse Il Cerreto au milieu des collines enflammés par le soleil.
Je regarde la nature et ce qu'elle produit et je me demande :qu'est-ce que je fais pour la vie?